Conception d’une porte en bois : les étapes clés à connaître

Pour préserver la sécurité et l’intimité d’un édifice, mais également l’isolation thermique et acoustique en intérieur, l’usage des portes est impératif. Selon le goût du propriétaire, il est possible d’envisager la réalisation des portes avec divers matériaux : le bois, l’aluminium ou le PVC. Cependant, les portes en bois sont de plus en plus plébiscitées par nombre de propriétaires en raison de leur forte capacité à réguler la température en intérieur. Si vous êtes novice en menuiserie et souhaitez en apprendre davantage sur les étapes de conception d’une porte en bois, prenez le temps de lire cet article jusqu’à la fin.

Du choix du bois au sciage

Il existe plusieurs familles de bois de différents prix et qualités en vente sur le marché. Le choix du bois se fait donc en fonction des consignes du client, de la qualité de porte et la décoration escomptée. Une fois le bois choisi, il est tracé et établi en surcote de sorte à considérer les pertes de matière aux étapes suivantes. Débité selon les limites du tracé, le bois est ensuite dégauchi en vue de bien dresser ses deux faces. Pour profiler ses sections et réaliser les moulures et feuillures de la porte, il est impératif de raboter et de toupiller le bois dressé. Passé cette étape, s’en suit la réalisation des mortaises sur les montants et les traverses ainsi que des faux tenons qui seront emboîtés dans les mortaises.

Montage de la porte

Le montage de la porte repose sur l’assemblage des bois sciés. Au prime abord, il faut emboîter sans ambages les faux tenons dans les mortaises avec de la colle blanche et des serre-joints durant une bonne heure. Cette étape est suivie de l’emboîtement des baguettes préparées dans les rainures réalisées à la toupie avec de la colle blanche et des serre-joints.

Ensuite vient le moment de couper les extrêmes des moulures suivant un angle de 45°, puis de les coller et clouer aux mortaises des faux tenons. L’espace vide entre les faux tenons est alors fermé par un panneau, toupillé et redimensionné. C’est alors qu’il faut passer à l’étape d’usinage pour réaliser les emplacements de serrures. Et voilà, vous venez d’achever la réalisation de votre porte. Essayez-la dans son cadre !