Zoom sur le métier d’ébéniste

En dehors du menuisier, de nombreux autres professionnels travaillent le bois. Le marqueteur y inscrit des motifs et des décors. Le doreur et le vernisseur y mettent de la teinture tandis que le sculpteur transforme la matière première en une œuvre d’art. Découvrez ici le rôle de l’ébéniste.

L’ébéniste, un savoir-faire exceptionnel

Ce professionnel travaille le bois avec plus de minutie et d’ingéniosité que le menuisier. Il façonne habituellement les essences précieuses comme le chêne, le noyer, le tilleul ou l’acajou de Cuba. Cela implique une grande habileté et une indéniable précision. Un ébéniste conçoit exclusivement des meubles originaux grâce à sa capacité à conférer des formes particulières au bois. Il allie savoir-faire et créativité pour fabriquer des mobiliers très esthétiques. Il exploite ses idées traditionalistes et ses connaissances modernes pour façonner admirablement le bois. Il produit des articles exceptionnels qui s’apparentent à des œuvres d’art. Il maîtrise à la perfection les différentes essences et les techniques pour les modeler de manière originale. Il se sert des outils comme des ciseaux à bois, des rabots, des tampons à poncer, des scies et des accessoires de traçage.

L’ébéniste, un inventeur et un restaurateur

Ce professionnel du bois fabrique généralement des meubles de modèles anciens ou de style contemporain. Il représente un interlocuteur de référence pour les luxueux aménagements d’intérieur. Il n’exploite pas que les essences rares. Il peut aussi concevoir ses articles avec des panneaux de bois. Ensuite, il placarde leurs parties visibles avec de fines feuilles de bois précieux.

Un ébéniste recourt également assez souvent à des ornementaux de grande valeur. Il reproduit de magnifiques motifs décoratifs comme les frisages, les damiers, etc.

Ce professionnel s’occupe aussi de la restauration des pièces de collection et des anciens meubles.

Ce travail de longue haleine implique une bonne maîtrise des matériaux exploités lors de la création ainsi que la connaissance des techniques et styles d’antan.