Fenêtre en bois ou en PVC : quel est le plus isolant ?

Faire en sorte que la chaleur générée par son chauffage ne fuie pas de sa maison est devenu un souci de tous les instants. Bien évidemment, de nombreux paramètres concourent à rendre ce besoin accessible. L’un des plus importants de ces paramètres reste le choix des fenêtres. Et contrairement à ce que beaucoup de personnes pourraient encore penser, la capacité d’isolation d’une fenêtre ne dépend pas que l’épaisseur du vitrage ; mais aussi du matériau employé pour réaliser la menuiserie (cadre dans lequel s’encastre le vitrage).

Une menuiserie en bois

La particularité des menuiseries en bois est qu’elles sont capables d’absorber toute l’humidité qui se trouve dans une pièce et de la rejeter à l’extérieur. Cette capacité propre au bois contribue à générer une atmosphère tempérée et agréable hors de la maison. Ce type de menuiseries permet donc de conserver la chaleur à l’intérieur, et par ricochet d’éviter de gaspiller de l’énergie tout en évacuant l’humidité. L’isolation thermique moyenne à laquelle il faut s’attendre avec la menuiserie en bois est de : Uf ≈ 1,4 W/m². K. En ce qui concerne l’acoustique, les fenêtres en bois garantissent une isolation moyenne de : Rw=30-35 dB.

Une menuiserie en PVC

La menuiserie en PVC (polychlorure de vinyle) se distingue en ceci qu’elle comporte 5 ou 6 chambres isolantes et plusieurs joints assurant l’imperméabilité de la fenêtre. Cette structure peut, selon le modèle, encore être renforcée avec de l’acier ou des fibres de carbone. C’est donc un type de menuiserie qui vise à offrir une étanchéité proche de l’absolu. Les fenêtres en PVC offrent des isolations thermique et acoustique moyennes respectivement de Uf≈ 1,2 W/m². K et Rw=30-40 dB.

Les chiffres sont clairs, la fenêtre en PVC a de plus grandes capacités d’isolation que la fenêtre en bois. 

Que vous souhaitez installer une fenêtre en PVC ou en bois chez vous, contactez l’entreprise de menuiserie intervenant dans le secteur de Dunkerque, Lille :  Nord Fermeture.